Le Blog des espaces collaboratifs

Des conseils pour des salles collaboratives performantes

La salle de créativité est un espace de « décalage » où l’environnement (espaces, outils, ambiance) doit permettre l’arrivée d’idées nouvelles afin de résoudre des problèmes complexes. La théorie a été (un peu) définie par Einstein (excusez du peu ;-)) : « on ne peut pas résoudre un problème avec le même niveau de conscience que celui qui l’a créé ». En pratique, on va donc s’attacher à déphaser les acteurs de l’entreprise, qui sont les seuls en définitive à être porteurs de la solution.

Nous avons beaucoup expliqué dans nos billets de blog précédents les grandes lignes d’un tel décalage ; nous nous concentrerons dans cet article sur deux enjeux particuliers : les finitions et l’éclairage dans une salle de créativité.

#L'éclairage = point très important

Traditionnellement, il est recommandé dans une salle de réunion collaborative de disposer d’une bonne visibilité sur les écrans, tout en ayant une bonne luminosité sur ses notes, ce qui se traduit techniquement par un éclairement uniforme de 500 lux. Il en va autrement dans un espace de créativité où l’on retrouve dans un même lieu différents espaces : espace de convergence, espace de divergence, voir notre webinar sur le sujet. L’alternance des postures va amener naturellement une alternance de l’éclairage tant en intensité qu’en température de couleur, voire en couleur tout court. L’objectif est de créer tantôt une atmosphère intimiste, où les participants vont se sentir à la maison, et tantôt un éclairage plus neutre, plus intense qui va inciter à la convergence.

Pour l’éclairage intimiste, vous pouvez opter pour des lampes à poser, des lampadaires sur pied avec des couleurs chaudes, des tableaux rétroéclairés, …. De plus, ces différents luminaires sont un atout déco pour perturber le repère « espace tertiaire de bureau » que les cols blancs attendent naturellement sur leur lieu de travail.

En revanche, pour les autres espaces, vous pouvez privilégier les dalles LED à intensité et température de couleur pilotées, qui permettront de passer d’une lumière naturelle intense à un blanc plus froid pour les phases de convergence.

 

#FINITIONS

Dans une salle de réunion classique, nous utilisons des finitions et couleurs convenus. Mais dans une salle de créativité, il faut oser un décalage qui transgresse certains codes esthétiques des espaces tertiaires. Ce qui ne veut pas dire bien sûr qu’il faille se lâcher dans une orgie de couleurs et finitions criardes ou de mauvais goût. Choisir des finitions stimulantes veut dire au contraire alterner dans l’espace (murs, sol, plafond) une déco ultra-neutre avec quelques touches « peps » (matériaux, images ou couleurs unis) qui pourront paraître incongrues. 

Par ailleurs, contrairement aux espaces classiques, il ne faut pas nécessairement chercher de grande cohérence entre les différents endroits d’un lieu de créativité. Non seulement, chaque phase d’un processus de brainstorming nécessite une ambiance spécifique, mais de plus il est nécessaire dans ce processus de marquer les ruptures entre chaque étape.

Y a-t-il des couleurs, des matériaux ou des visuels à privilégier ? Par exemple, le vert stimule-t-il la créativité ? D’après des études récentes, il semblerait que oui, même si tout le monde n’est pas 100% d’accord sur ce point. Vous pouvez donc l’utiliser au travers de peinture, d’objets décoratifs mais également grâce à des finitions végétales (synthétique ou –grande tendance depuis quelques années- le mur végétal).

Au final, c’est le propre d’un espace de créativité de surprendre; il serait donc malvenu de retrouver des standards de finitions dans ces espaces.

Ce qui induit également une conséquence logique : la nécessité d’un changement régulier des finitions dans une salle de créativité. Il faut donc dès le départ penser à la flexibilité du lieu sur ce point : mobilier, déco, revêtement, …. Plus votre espace sera facilement (et économiquement) évolutif, plus vous rendrez votre espace de créativité performant et toujours attractif.

En conclusion, pour concevoir votre espace dédié à l’innovation, n’hésitez pas à faire appel à des profils très différents de votre organisation ; les points de vue multiples sont une force de tout projet, mais ici en particulier vous avez besoin d’ouvrir le champ des possibles.

Bien entendu, une aide extérieure sera aussi un atout supplémentaire dans votre démarche ; fort de son expérience sur le sujet, Motilde se fera un plaisir de vous accompagner dans votre besoin d’innovation.

TÉLÉCHARGER LES EXEMPLES DE SALLES DE CRÉATIVITÉ

Hubert De Nomazy

Un métier : l'infrastructure de collaboration. Trois expertises : Outils, espaces et réseau de collaboration.

Mur d'images : quel est l'intérêt ?