Le Blog des espaces collaboratifs

Des conseils pour des salles collaboratives performantes

By Elodie Posted 20 févr. 2019 09:42:00 In 6-DIVERS

Si vous êtes arrivés sur cet article, c’est que vous êtes probablement en phase de réflexion sur un projet d’espace collaboratif ;) Évidemment, la première question que vous vous posez, c’est vers qui dois-je me tourner pour réaliser ma salle de réunion collaborative. Je me trompe ? :)
En effet, vous avez déjà compris qu’il y a plusieurs aspects à prendre en considération dans un tel projet : l’agencement de ma salle, son mobilier et les outils de collaboration. Est-ce que cela signifie que vous allez devoir gérer 3 interlocuteurs ? La réponse dépend de vous. Vous pouvez très bien choisir un agenceur et un fabricant de mobilier et un intégrateur technologique ou un intégrateur global qui saura vous proposer une réponse complète et sur-mesure à votre besoin. Nous avons déjà traité ce problème ici mais aujourd’hui, je souhaitais vous sensibiliser sur l’importance de traiter ensemble la partie « mobilier » et la partie « technologie ».

#un interlocuteur unique

Si vous souhaitez voir traiter le mobilier et les outils de collaboration par un même prestataire, vous devez choisir un intégrateur global. De ce fait découlent plusieurs avantages :
- Vous expliquez votre cahier des charges à une seule et même personne
- Les deux sujets seront traités en tenant compte de leurs contraintes réciproques et seront complètement interconnectables en fin de projet
- Votre projet va avancer beaucoup plus vite

 

#COMPATIBILITÉ DES OUTILS ET DE L’ESPACE

Il est important de choisir vos outils de collaboration en fonction de votre espace et vice-versa. Un intégrateur qui maîtrise ces deux aspects saura vous éclairer sur les bases d’une salle de réunion collaborative performante :

  • Prendre en compte la position des ouvertures et des fenêtres : cela permettra d’éviter les contre-jours mais également de gérer la lumière naturelle : en effet, cette dernière peut fortement perturber une visioconférence. Petite explication technique : un codec de visioconférence n’encode pas toute l’image acquise par la caméra mais seulement les pixels qui bougent. Pourquoi ? afin d’éviter une surconsommation de la bande passante, voire même un écroulement complet de la liaison internet. Or par nature la lumière naturelle est une source instable, et donc tous les pixels qui la composent seront perçus comme devant être encodés …
  • Choisir une forme de table adaptée : pour des réunions collaboratives, il est important que la forme de table soit dynamique et permette les échanges entre les différentes personnes présentes autour de la table. Au-delà des réunions collaboratives, il faut aussi que la table soit pensée pour vos visioconférences : tout le monde doit pouvoir être vu par la caméra, et toutes les personnes présentes autour de la table doivent pouvoir voir aisément l’écran.
  • Positionner la caméra de visioconférence : pour des visioconférences de qualité, il est important de faire attention à « l’eye-contact » car la communication entre deux personnes est à 55 % visuelle (expressions du visage et du corps) !

 

#GESTION DE CÂBLES TRANSPARENTE

Quoi de plus embêtant que de se retrouver dans des espaces de travail où les câbles sortent de partout ? Outre la perception visuelle dégradée, la sécurité n’est plus assurée complètement dans un tel lieu. L’avantage avec un intégrateur global comme Motilde c’est que cette problématique de la gestion des câbles sera traitée en amont. Lors de l’étude de votre projet, votre intégrateur global prend en compte les flux des courants forts et faibles, et l’intégration associée des outils de collaboration.
Pour ce faire, il faut bien sûr disposer des outils, des produits et de l’expérience de nombreux espaces de collaboration.

 

Vous l’aurez compris, le mobilier et les outils de collaboration sont étroitement liés lors d’un projet de salle de réunion collaborative. Nous vous encourageons donc fortement à traiter ces deux parties ensemble.

CONTACTEZ-NOUS !

Elodie

Un métier : l'infrastructure de collaboration. Trois expertises : Outils, espaces et réseau de collaboration.

à quoi faut-il penser pour équiper un tiers-lieux

S'abonner à la newsletter mensuelle

Nouveau call-to-action

Suivez nous