Le Blog des espaces collaboratifs

Des conseils pour des salles collaboratives performantes

By Hubert De Nomazy Posted 15 janv. 2019 10:34:22 In 1.5-Salle de contrôle

Nous avons traité dans un de nos billets de blog précédents - La salle de contrôle et de gestion dans les stations de ski - l’utilité et les fonctionnalités d’une salle de contrôle et de supervision pour les stations de ski. Si vous êtes convaincus de cette utilité, il vous reste maintenant à évaluer le périmètre de la solution de surveillance de votre installation, ainsi que les équipements qui s’y rattachent.Comme d’habitude en matière de salle de contrôle, tout part des sources sur lesquelles l’opérateur de la station souhaite s’appuyer pour superviser son action. Pour la méthodologie de recensement de ces sources –notamment sur le plan technique- nous vous invitons à consulter notre Livre Blanc de la Salle de contrôle et de Supervision. Par commodité, nous traiterons d’abord des sources internes au domaine skiable puis des sources externes plus génériques.

Concernant les sources internes, le dimensionnement commence par les caméras de surveillance des remontées mécaniques, qui seront certainement nombreuses. Il faut compter un minimum de deux caméras au départ et à l’arrivée (vue générale + vue spécifique). Bien sûr, il faudra adapter ce chiffre à votre installation, un hub de départ grande capacité nécessitant jusqu’à dix caméras au départ. Aux caméras s’ajoute le suivi en temps réel de la disponibilité de l’équipement : panne, maintenance programmée, puissance consommée, etc …. Nous pouvons synthétiser ce monitoring temps réel dans une seule source pour gagner en charge mentale.  Au total, nous comptons donc un minimum de cinq sources par remontée mécanique. Bien entendu, le fait que ces sources soient affichées dans la salle de supervision centrale de la station, ne veut pas dire qu’elles ne sont pas simultanément en visualisation par les acteurs de terrain.

Par ailleurs, vous pouvez être intéressés par suivre les pistes elles-mêmes, ou tout au moins l’arrivée et le départ : densité de fréquentation, problèmes de sécurité, enneigement, …. Concernant ce dernier point, un affichage de différentes informations peut s’avérer utile en temps réel : hauteur de l’enneigement, données techniques des canons à neige, … Le chiffre des sources sera donc ici un multiple du nombre de pistes et/ou de canons à neige.

salle-de-controle-skiLa salle de contrôle des 250 canons à neige de la station de ski de Peyragudes / Photo DDM. Valentin Vié

Toujours dans les sources internes à la station, un troisième poste mérite votre attention ; ce sont tous les lieux concentrant du public, à commencer par les transports en commun : bus et navettes la plupart du temps. Il est bien sûr recommandé de disposer d’une caméra à chaque arrêt important, afin de visualiser : a) la charge que vos professionnels du transport public doivent gérer, b) les conditions de circulation du public (ce sont aussi les clients de la station ;-) A ces caméras, il faut ajouter également un monitoring de la régie de vos transports municipaux : disponibilité des moyens, ponctualité/retard moyen, …

Enfin, certaines données de gestion peuvent également faire l’objet d’un suivi en temps réel et en statistiques différées : forfaits des remontées mécaniques, consommation électrique, etc … Tout dépend ici du niveau de contrôle de gestion que vous souhaitez effectuer, mais par expérience un minimum de dix sources sur trois ou quatre écrans paraît souhaitable.

Votre salle de supervision doit également pouvoir accueillir l’affichage de sources externes plus génériques. Citons notamment :

  • la météo nationale et locale
  • les sites de circulation routière
  • les chaînes d’information en continu
  • les réseaux sociaux qui concernent votre station

Techniquement, il s’agit principalement de flux web ou RSS, donc très facilement intégrables dans votre salle de supervision. Nous compterons ici environ dix sources affichables sur trois ou quatre écrans.

En conclusion, si chaque station est bien sûr un cas unique, la méthodologie reste la même : le travail s’effectue d’abord sur les sources à afficher ou à contrôler, puis dans un deuxième temps sur les cas d’usage de la station : de la surveillance quotidienne à la situation de crise aigüe, en passant par des phases plus resserrées de contrôle de gestion de la station.

Si vous aussi vous souhaitez surveiller votre station de ski, demandez-nous un devis personnalisé ! Nous serons ravis de pouvoir vous accompagner dans la mise en place de votre salle de contrôle ! ;)

Contacter un de nos Experts

 

Hubert De Nomazy

Un métier : l'infrastructure de collaboration. Trois expertises : Outils, espaces et réseau de collaboration.

La réalisation du mois de janvier

S'abonner à la newsletter mensuelle

guide-salle-reunion-collaborative

Suivez nous